Model 3, Tesla Motors (Crédit photo: Tesla Motors)

Model 3, Tesla Motors (Crédit photo: Tesla Motors)

Voilà, c’est fait. Elon Musk, le PDG de Tesla, a dévoilé hier soir Model 3, la voiture électrique de moyenne gamme qu’il avait annoncée il y a plusieurs années. Si ses prédictions s’avèrent, Model 3 sera la voiture qui ouvre le marché de la voiture électrique au grand-public. Avec une production annuelle de 500.000 unités prévue dès 2018.  Bref, un séisme censé reléguer les voitures à essence au rang des curiosités historiques.

Model 3 est commercialisée à partir de 35.000 dollars, soit moins de la moitié du prix des modèles Tesla actuels (berline et SUV). Dotée d’une autonomie de plus de 350 kilomètres, elle est équipée de toute la technologie à laquelle Tesla a habitué ses clients et ses fans, y compris une capacité autopilote.

Reste à voir quel sera son succès. Si Tesla reçoit d’ores et déjà les commandes, Model 3 n’apparaîtra pas sur les routes avant la fin de l’année prochaine au mieux, voire plus vraisemblablement en 2019 si les délais accusés par les modèles précédents se renouvellent ici.

D’ici là, les prédictions de Musk pourraient se matérialiser avant même que ses clients ne s’installent derrière le volant de leur Model 3. Encore faut-il que ses concurrents exécutent correctement leur propre stratégie de conquête du marché de masse de la voiture électrique. A commencer par General Motors dont la Bolt (niveau de prix et autonomie identiques a ceux de Model 3) est attendue sur les routes dès décembre prochain. A suivre…

En attendant, pour un peu de contexte, lisez cet article de Quartz.

By | 2019-07-08T21:19:00+01:00 avril 1st, 2016|Numérique, Veille|0 Comments

About the Author:

Avatar

Leave A Comment